Stratégies individuelles en milieu concurrentiel

 
Members_of_the_magistrate_of_The_Hague,_1682,_by_Jan_de_Baen (1).jpg
 

Le Principe : Considérer son être professionnel comme un personnage à gouverner stratégiquement

L'Objectif : S’assurer un environnement humain propice au développement de ses propres projets

 

Les 2 rôles du Manager

Au sein de son entreprise, le rôle du manager est double. Le premier, évident, accapare toute l'attention : il s'agit du rôle technique, le métier, la mission professionnelle pour laquelle a été recruté le manager. Le second rôle, bien qu'au moins aussi important, fait l'objet d'une attention moins soutenue : il s'agit du rôle politique, qui consiste à orienter en sa faveur les acteurs de son écosystème professionnel. Outre leur distinction de nature, ces deux rôles se distinguent aussi par leurs bénéficiaires. Si le bénéficiaire du rôle technique est l'entreprise qui emploie le manager, au contraire, le bénéficiaire de son rôle politique est le manager lui-même.

 

Le rôle politique, pourquoi ?

En effet, le milieu professionnel, outre sa finalité économique objective, est un milieu humain où s’affirment les subjectivités, se mesurent les personnalités. De ce champ relationnel naissent des phénomènes de rivalité ainsi que des représentations qui finissent par attacher, à chacun de ses acteurs, une réputation. Les lignes de stratégie personnelle portent sur ces deux phénomènes : sur la rivalité, se protéger de ses effets néfastes ; sur sa réputation, l'orienter en sa propre faveur.

 

Que gagner ?

Plus généralement, la maîtrise des stratégies personnelles en milieu concurrentiel vise à s'installer comme pôle référence professionnel : gagner en crédibilité, jouir de considération, enraciner son leadership. En outre, l'étude de ces stratégies personnelles accoutume à mettre sa propre intelligence au service de soi.

 
 

Une matière première littéraire, L'Homme de cour, de Baltasar Gracián

 
caravaggio.jpg
 

L’Homme de cour, recueil trois cents aphorismes où s’affrontent éthique et cynisme, loyauté et opportunisme, et qui héritent du Prince de Machiavel, est une analyse stratégique des conduites individuelles en société. De nos jours, cet ouvrage est étudié dans des cours de sciences politiques ou de stratégie, voisinant Clausewitz et Sun Tsé. Son titre modernisé pourrait être : Manuel de savoir-vivre à l’usage des managers. Du fait de la richesse de sa langue, de la polysémie de ses expressions, de ses obscurités volontaires, l’aphorisme de Gracián invite naturellement au travail d’élucidation, de commentaire, d’approfondissement. Enfin, L'homme de cour est un des chefs-d'oeuvre de la littérature baroque.

Baltasar Gracián, jésuite, fut professeur de théologie, de philosophie, de lettres, dans l’Espagne du XVIIème siècle, le Siècle d’or.

 

Quelques titres d'aphorismes de L'homme de cour

Ne se plaindre jamais / N'exagérer jamais / N'agir jamais durant la passion / La chose et la manière / Gagner le coeur / De l'ascendant / Savoir jouer de la vérité / Penser avec la minorité mais parler avec la majorité / Savoir demander / Se bien garder de vaincre son maître / Ne s'engager jamais avec celui qui n'a rien à perdre / Faire dépendre de soi / Se servir toujours du désir d'autrui / Ne se point ouvrir ni déclarer / L'homme qui sait attendre / etc.

 

Un Exemple d'aphorisme : N'exagérer jamais

"C’est faire en homme sage de ne parler jamais en superlatifs, car cette manière de faire blesse toujours, ou la vérité, ou la prudence. Les exagérations sont autant de prostitutions de la réputation, en ce qu’elles découvrent la petitesse de l’entendement et le mauvais goût de celui qui parle. Les louanges excessives réveillent la curiosité et aiguillonnent l’envie ; de sorte que, si le mérite ne correspond pas au prix qu’on lui a donné, comme il arrive d’ordinaire, l’opinion commune se révolte contre la tromperie, et tourne le flatteur et le flatté en ridicule. C’est pourquoi l’homme prudent va bride en main, et aime mieux pêcher par le trop peu que par le trop. L’excellence est rare, et, par conséquent, il faut mesurer son estime. L’exagération est une sorte de mensonge ; à exagérer, on se fait passer pour homme de mauvais goût et, qui pis est, pour homme de peu d’entendement."

 

 

 

 

Méthode de travail

 
800px-Antoine_Watteau_073.jpg
 

Atelier collaboratif : travail par binômes avec partages d'expériences

 

Les participants producteurs de leurs propres savoirs. L’objet de cet atelier, des stratégies de conduite individuelle en société, appartient déjà au champ de savoirs individuels des participants. Mais nombre de ces savoirs demeurent à l’état brut : non théorisés, non problématisés, admis (ou refusés) sans examen. Les participants les mettent au jour et les façonnent ; ils se font producteurs de leurs propres savoirs.

« Ce que j'ai appris, je ne le sais plus. Le peu que je sais encore, je l'ai deviné. » Chamfort 

 

Un outil conceptuel, la pensée dialectique (thèse / antithèse)

-          pour distinguer, en tout sujet, le positif du négatif, et repérer les incohérences logiques

-          pour s’obliger à penser contre ses propres penchants.

 

 

 

Conditions pratiques

 
Image2.jpg
 

Durée : une journée, soit 7h30

Effectifs : 6 ou 8 participants (en nombre paire)

 

Tarifs

Intra : 3580 € HT / groupe

Inter : 1190 € HT / personne

(TVA non applicable – article 293 B du CGI)

Possibilité de financement par OPCA